À venir...





25 - 27 mai 2017 : LOUP est en compétition littéraire dans la Brenne

chapitrenature3

Improbable, mon livre LOUP Y ES-TU ? est en compétition pour le prix littéraire du 15e festival Chapitre Nature à Le Blanc (36) dans la Brenne !!!

La remise des prix aura lieu le vendredi 26 mai à 11h. Mais du 25 au 27 mai, vous pourrez profiter de conférences, expositions, lectures, sorties natures et spectacles où littérature, science et nature se rencontrent. Entre autre au programme :
- jeudi 25 mai à 17h : Inventer sa vie - conférence Inaugurale par Jean-Louis ETIENNE ;
- samedi 27 mai à 15h : Diplomatie avec le monde sauvage - conférence de Baptiste MORIZOT, philosophe et Le loup, parlons -en ! - table ronde sur le retour du loup....



Loup livre2


Les sélectionnés pour le prix littérature sont :

Dans la foret
Dans la forêt
Jean Hegland
Editions Gallmeister

Inventer sa vie
Inventer sa vie
Jean-Louis Etienne
Editions Le Passeur

La-frontiere-du-loup
La frontière du loup
Sara Hall
Christian Bourgeois Editions

les poissons pleurent aussi
Les poissons pleurent aussi
Pierre Micheletti
Editions Lucien Souny

Lobo-le-loup-et-autres-animaux-de-mes-connaissances
Lobo le loup
Ernest Thompson Seton
Editions Jose Corti

Sanglier
Sanglier
Dominique Rameau
Editions Jose Corti

Sur-les-ailes-du-monde-Audubon
Sur les ailes du monde, Audubon
Fabien Grolleau, Jérémie Royer
Editions Dargaud

petits portraits de tres grandes personnes
Petits portraits de très grandes personnes
Barbara Constantine, Cécyl Gillet
Editions Calman Lévy et La Bouinotte

Loup livre2
Loup y es-tu ?
Arno Fabre
Edition Un thé chez les fous

sur les chemins noirs
Sur les chemins noirs
Sylvain Tesson
Editions Gallimard

lapaisement
L'apaisement
Lyliane Beauquel
Editions Gallimard


chapitrenature2

26 avril 2017 : LES MUSCLES FONT LEUR TRAVAIL, création radiophonique pour France Culture

738_arno_fabre_i31_k19_hd738_arno_fabre_f046_-c08_hd

LES MUSCLES FONT LEUR TRAVAIL, est une pièce radiophonique que j'ai réalisée en 2003 avec Dominique Strée.

Nous nous sommes rencontrés autour du déboire amoureux, du partage de nos peines. De ce plaisir à être ensemble, à sa parler, nous avons produit une matière prolifique et disparate de mots, d'images et de sons. Une matière en perpétuelle transformation que nous avons suivie jusqu'à cette pièce radiophonique, quelque part entre fiction, documentaire, poésie et lettre d'amour.

C'était en 2003. Vu d'aujourd'hui, je ne me souviens pas de la souffrance amoureuse. Mais je me rappelle des ballades et de nos échanges. On se parlait intimement au lieu d'aller boire des bières, dans un partage semblable, dit-on, à celui qu'ont les filles entre elles pendant que les garçons jouent au foot.

Diffusion le 26 avril 2017 à 23h00 / FRANCE CULTURE, Création on air, par Irène Omélianenko.



Avec les compositions de Julien Kaliski et Christophe Ruetsch et des lectures des textes de Dominique Strée :

"Je dis aux amis qu’ils ne
M’attendent plus qu’ils ne
M’appellent plus je suis vide
De mon sens je ne répond
Plus je ne coule pas je
Flotte je dérive je lâche prise
Je me fous du reste je pose
Ma tête sur une poutre
Qui passe je pleure j’ai
Les yeux secs je suis faible
Obscurcit de tout rien
Ne reste en place je vais
Je viens somnambule
J’agresse je ne parle plus
Je gueule je tends une
Main je crache des mots
Mon corps est là sans
Douceur sans douleur
Je le néglige trop souvent il ne
M’en veut pas il se
Disloque c’est tout

J'ai coupé les gaz. Pourtant, le train ne s'arrête pas. Le train ne s'arrête pas. Pourtant. Ne s'arrête pas. Il est enflé, gonflé de vitesse, aspiré par la peur de mourir sur place, de mourir immobile.

J'avance. Un genou se lève, puis l'autre, les muscles font leur travail.
"

logo fcult
 

11 mars 2017 : 7h de vélo avec LA MACHINE FLEUVE à la Nuitnumérique à Reims

Reims nuinumerique

Pour la NUITNUMERIQUE ce samedi 11 mars à Reims, Boris Filanovsky et moi allons nous lancer dans une aventure avec LA MACHINE FLEUVE. Au lieu de jouer la pièce comme un concert d'environ 1h, avec le public qui y assiste du début à la fin, nous allons exécuter une longue performance de 18h à 01h, soit 7h d'affilé !!!! Le public sera libre d'entrer et sortir, et de suivre son parcours entre les différentes propositions du festival.

Rassurez-vous, 7h de vélo, cela n'a rien d'exceptionnel et ne m'inquiète en aucune mesure. Cela représente pour moi environ 140 km et il m'arrive souvent de faire plus. Non, ce qui m'inquiète, c'est de faire 7h de vélo sur place enfermé dans une salLe de concert : pas de petits oiseaux pour attirer le regard, pas de vent pour sécher la peau et surtout pas de variations de courbe ni de relief qui permettent de bouger sur le vélo, de changer d'appuis, de rythme. Là, il faudra "être en charge" (il faut toujours pédaler) tout le temps, impossible de s'offrir des temps de repos en roue libre. Et malgré ma selle impériale avec évidement central, j'ai très peur de l'engourdissement au niveau du périnée....

En tout cas, tout cela entre parfaitement dans la thématique du festival :

Kinεstezi ou la sensibilité physique et la conscience du mouvement.
Cette année, nous questionnons la notion du corps, de ses déplacements, ou de son contrôle et sa maîtrise. Le parcours de la nuitnumérique vous invite à vous immerger entièrement dans les oeuvres proposées. Le corps et ses mouvements sont au centre du processus de création ; il devient déclencheur ou révélateur de l’oeuvre. Face à elle, le spectateur va pouvoir ressentir son intensité et l’énergie induite.

> LA MACHINE FLEUVE performance pour 20 boîtes à musique et 1 bicyclette
>
NUITNUMERIQUE#14 Kinεstezi
> le 11 mars 2017, de 18h à 01h
> entrée libre
> Centre culturel numérique Saint-Exupéry
> Chaussée Bocquaine Esplanade André Malraux - 51100 Reims



17 février > 14 mars 2017 : L'ARGENT, ÇA TRAVAILLE créations à L'Atelier Blanc / Villefranche de Rouergue

CARTON RECTO Arno Fabre

Pour inaugurer son conventionnement triennal (!) et commencer sa nouvelle saison, L'Atelier Blanc m'a invité à travailler sur le thème "l'argent - le travail"... J'ai ainsi créé 4 nouvelles pièces :

- POUR L'ARTISTE, sculpture sonore
- 5000 SOLES DE ORO, PERU 1985, sérigraphie grand format
- L'ARGENT, ÇA TRAVAILLE, écriture, lecture, bande son et scénographie,
- CONVERSATION À CONTRE-JOUR AUTOUR D'UNE TASSE DE THÉ, série de vidéos (projet en cours)

> L'ATELIER BLANC, espace d'art contemporain - Chemin de la rive droite - 12200 Villefranche-de-Rouergue
> exposition du 18 février au 14 mai 2017
> entrée libre, du jeudi au dimanche, de 14h à 19h
> info : 06 30 53 37 92
> visites accompagnées : dimanches 26 février à 15h, vendredi 17 mars à 18h, vendredi 7 avril à 18h
>
L'Atelier Blanc sur facebook

16939214_1366756256715314_4431463003782948908_nR0038364cR0038347B20170201_120309 - copieS1750042b



7 > 11 février 2017 : ASTRAGALE ZÉNON au festival Safra'numérique à Amiens

logo safranum

Du 7 au 11 février, les 6 robots autonomes et bavards d'Astragale Zénon sont invités à arpenter le festival Safra'numériques à Amiens.

> Festival Safra'numérique (facebook)
> du 7 au 11 février 2017
> Le Safran, 3 rue Georges Guynemer, 80080 Amiens (
Salle des ateliers)
>
Programme complet sur le site du centre culturel Le Safran de la ville d'Amiens






26 novembre 2016 : SALONCUISINE concert à St Médard d'Excideuil

MArthaHyer_soldering

Pour la clôture mon exposition Arno s'invite au jardin, le Jardin d'Hélys et les Résidences de l'art en Dordogne m'invitent, en duo avec Audrey Ginestet, à créer SALONCUISINE, concert-performance pour radios, gouttes d'eau, tourne-disques et fins de disques vinyles.

> SALONCUISINE,
> concert : le samedi 26 novembre à 16h
> le lieu : Le Jardin d'Hélys - RD705 - 24160 St Médard d'Excideuil
> exposition : du 8 octobre au 26 novembre, entrée libre, tous les jours de 15h à 19h
> renseignements : 05 53 52 78 78 (associations Les amis du Jardin d'Hélys)
> 20 ans des Résidences de l'art en Dordogne
> l'expo : Arno Fabre s'invite au jardin...



17 octobre > 25 novembre 2016 : PAYSAGES EN REGARDS à Sarlat

DSC01355-536x384

Dans le cadre des 20 ans des Résidences de l'Art en Dordogne, la ville de Sarlat accueille l'exposition PAYSAGES EN REGARDS à la Maison La Boétie. Vous pourrez y retrouver les œuvres de Fédéric Urto, Zhu Hong, Elsa Mazeau et moi même avec la série photographique CONTRE-NATURE. Et bien sûr, vous pourrez aussi visiter LA CHAMBRE D'ETIENNE.

> Exposition du 24 octobre au 25 novembre 2016
> Vernissage le 21 octobre à 18h
> Entrée libre du lundi au vendredi, de 10h à 12h et de 14h à 17h
> Renseignements : 05 53 29 82 98 (Service du patrimoine de Sarlat)
> Maison La Boétie - Sarlat
> Paysages en regards sur le site de la ville de Sarlat
> Paysages en regards sur le site de l'Agence culturelle départementale Culture Dordogne