Toptab_lang_UK

Les Souliers

installation sonore - 2009

R0019129

Les Souliers est un ensemble de trente paires de chaussures.
Actionnées mécaniquement par des "piétineurs" et pilotées par ordinateur, les chaussures frappent et frottent le sol selon les ordres d'une partition numérique (partition Midi lue par le logiciel Max/msp). Le choix des chaussures, leur mise en espace et la partition qu'elles exécutent créent une oeuvre singulière que l'on retrouve autant dans un festival de musique contemporaine, une galerie d'art contemporain, une scène électro que lors d'un festival de marionnettes.



>> Les Souliers (vidéo)
>> Making of (vidéo)
>> Pour une mythologie des chaussures - texte de Vérane Partensky

Regarder un être en marche est une activité terriblement captivante et instructive.

La marche est captivante par la complexité physiologique qu'elle met en oeuvre. Muscles, squelette, articulations, organes sensoriels et système nerveux forment une structure étonnamment savante qui est capable, quelles que soient les variations du milieu, d'entraîner le déplacement du corps et de maintenir son équilibre dynamique. Observer cette "mécanique" en action est une activité passionnante.
Elle est instructive par la richesse de ce qu'elle nous dit du marcheur. Communication consciente ou expression inconsciente, la démarche est bavarde. Elle sait manifester l'intimidation, la soumission, la provocation ou la séduction. Elle révèle l'appartenance sociale, les asymétries, les troubles, les blessures ou les perversions. La démarche est un langage archaïque marqué par l'histoire d'un être. Il serait dommage d'en négliger les messages.

L'artiste, dont un des rôles est d'observer, doit évidemment pratiquer cette auscultation des marcheurs...

C'est en m'adonnant à la rigueur de cette activité que j'ai rencontré un vêtement de pied, intermédiaire privilégié de notre contact avec le monde : la chaussure ! Mes rêveries m'ont alors conduit à imaginer une installation sonore en charge de révéler ce que je perçois de la marche du monde, un ensemble de chaussures mécaniques : "Les Souliers".

R0019270b

Trente paires de chaussures, sélectionnées sur audition, remplissent cette mission. Qu'elles soient offertes par de généreux donateurs ou chinées au marché aux puces, elles ont toutes connu un pied et ont arpenté le territoire. Immobiles et silencieuses, elles racontent déjà une histoire. Grâce à des "piétineurs", machine spécialement inventée pour elles, les chaussures s'ébrouent, tapent, piaffent et frottent le sol. La richesse de leurs mouvements leur donne une étonnante personnalité. Un tempérament qui nous fait oublier la mécanique qui les actionne. Elles savent frapper, frotter, frotter-frapper, frapper-frotter plus ou moins vite ; elles savent aussi s'arrêter en haut, en bas, en avant, en arrière et entre les deux. Une partition numérique guide précisément leurs agitations. L'écriture de celle-ci est autant musicale que narrative. Une approche musicale qui s'appuie évidemment sur les rythmes et les matières sonores de la masse de chaussures. Et un travail narratif qui évoque les errances d'un homme seul, les frottements d'une danse folklorique improbable, les galopades d'une bande de jeunes, la détermination d'une marche militaire ou l'indépendance d'un pas dissident.

Derrière le caractère burlesque de ces souliers agités, c'est aussi l'inquiétude qui se manifeste. Un sentiment ambigu de fascination et d'effroi lorsque l'on évoque la marche du monde et la société que nous construisons. En orchestrant cet ensemble de chaussures orphelines de pieds, Les Souliers convoque les fantômes de ceux qui les ont habités et nous renvoie inévitablement à l'absence. Nous sommes alors face à un étrange mélange oscillant entre danse incantatoire, musique contemporaine et piétinement dérisoire.


R0019161R0019100

R0020195bR0020220bR0023074bR0019299b



d'après une idée de Sabine Petit et Arno Fabre
conception, réalisation et composition > Arno Fabre
programmation max/msp > Matthieu Phillipon
conception électronique > Francis Bras et Zandrine Chiri -
interfaceZ
chargée de production > Liberty Castelin
production et diffusion >
c15d - licences d'entrepreneur de spectacles n°2-1040173 et 3-1040174
merci aux nombreux donateurs de beaux souliers
et merci infiniment à sabine pour ses conseils, son aide et sa patience

rotationpied
Les Souliers sont soutenus par le Ministère de la Culture et de la Communication, la ville de Toulouse, le bbb, Bauer & Durin Réalisations et par Farnell France.